*
Startseite-Info-1
blockHeaderEditIcon

 50 ans en 2016 

Unterseite-Bild-1
blockHeaderEditIcon
judo1
blockHeaderEditIcon

|| Le Judo

Fondation du Judo en 1882

Le JudoLe Judo est un art, une philosophie, dont l'exercice développe l'équilibre du corps et de l'esprit grâce à des procédés de combat sans armes. Voilà en 2 lignes la définition la plus condensée de  ce sport, en ajoutant quelques précisions : Le terme judo se décompose en deux mots;"JU"qui signifie la souplesse non seulement physique mais également mentale, souplesse de caractère,capacité de dialogue dans le calme, etc. "DO" se traduit par , le principe, la voie ou le chemin.

 Le judo est donc la voie de la souplesse.

Maître Jigoro Kano, fondateur du judo nous donne une définition encore plus précise: " Le judo est le principe de la meilleure utilisation du corps et de l'esprit. Pratiquer le judo signifie: Développer le corps et l'esprit par le jeu de l'attaque et de la défense pour arriver à un développement harmonieux de son être et ainsi contribuer à la prospérité de tous les hommes.

Un peu d'histoire

Jigoro KanoMe Kano est né à Mikagé près de Kobé; il arrive à Tokyo en 1871 ou il fait de brillantes études à la faculté des sciences et des lettres. Sa vocation était celle d'un éducateur plus que celle d'un politicien. Il n'était ni grand ni robuste et commença à apprendre quelques rudiments de jiu-jitsu dans le seul but de pouvoir résister aux brimades de ses camarades physiquement plus doués que lui. Il fut ainsi l'élève de Toinosuke Yagi, de Takinasuke Fukuda et de Masatomo Iso de l'école Tenshin-Shinyo et enfin de Tsunetoshi Iikubo de l'école Kito. Très appliqué et persévérant, soucieux de technique, il devint bientôt un expert pour son âge, si bien qu'à 23 ans il décide de fonder sa propre école de jiu-jitsu (Ju-jitsu) et établi son dojo en 1882 (littéralement, lieu où l'on apprend la voie) dans le temple d'Eisoji à Tokyo:

Temple boudhiste
Au début, l'école s'appelait (Eishoji Kanojuku, février 1882) En mai 1882,  Me Kano appela la discipline qu'il enseignait "JUDO" et baptisa sa petite école KODOKAN" école où la voie, on pourrait dire aussi la vie est enseignée". Ce fut la période héroïque, celle des défis lancés par d'autres écoles et le triomphe des champions du Kodokan, dont la renommée allait devenir universelle.

Shimo Tomizaka, Décembre 1893Il fonda la société culturelle du Kodokan que nous connaissons. En 1922. Me Kano a relativement peu parlé de lui et de son oeuvre, préférant l'action et l'accomplissement à la propagande et à la rétrospective. Mais, vers la fin de sa vie il a fait un certain nombre de conférences lors desquelles il a bien souligné l'intérêt primordial qu'il attachait à l'aspect éducatif du judo comme entraînement physique, arme défensive, mais surtout école de sang-froid et de maîtrise de soi.

L'aspect sportif n'est pas exclusif, mais constitue malgré tout l'étape indispensable de cette école de vie.

La pratique du judo nous permet vraiment d'élargir la notion souvent étriquée que nous nous faisons du sport, et d'en rétablir la juste valeur et le mérite éducatif.

SuidobashiPlutôt que de montrer la route du doigt, ce que fait trop souvent le moraliste, Me Kano invite seulement à le suivre. Par le judo il a donné aux pratiquants une possibilité de s'accomplir et de se réaliser en fonction des ressources presque toujours méconnues qu'ils ont en eux. Avec son remarquable esprit de synthèse qui a fait de lui le véritable créateur de ce nouveau sport, Me Kano était d'une activité débordante que l'âge ne ralenti jamais, il effectua lui-même de nombreux déplacements à la fois comme fondateur du Kodokan mais aussi comme délégué olympique du Japon. Relativement jeune, il fut membre de la Chambre des Pairs, professeur honoraire à la faculté de Tokyo, membre du comité olympique (1909) et membre de l'association physique nippone (1911) Il se rendit pour la dernière fois en France à l'occasion de la réunion du comité olympique au Caire en 1938, les jeux devant se dérouler à Tokyo en 1940. Il mourut le 4 mai 1938 sur le chemin du retour à bord du bateau Hikawa-Maru, deux jours avant de toucher Yokohama.

Kasuga, Mars 1958Depuis lors et surtout après la 2e guerre mondiale, le Kodokan installé dans le quartier de Kasugaà Tokyo s'est considérablement agrandi avec un nouveau bâtiment impressionnant, dont chaque judoka rêve de fouler un jour ses tatamis. Aujourd'hui, le judo est enseigné dans toutes les écoles et universités japonaises; il s'est répandu dans le monde entier et dispense ses bienfaits aussi bien aux clubs qu'aux écoles, polices et armées.

Kodokan, Mars 1985

Kodokan tatami, au dernier étage, impresionnant

Kodokan, Mars 1985            Tatami au dernier étage, impresionnant !

Galerie_img
blockHeaderEditIcon
Galerie de photos
Startseite-Slider-3
blockHeaderEditIcon
Galerie vidéo
blockHeaderEditIcon
Galerie vidéos
Startseite-Slider-4
blockHeaderEditIcon
Startseite-Titel-3
blockHeaderEditIcon
Newsletter
Startseite-Text-1
blockHeaderEditIcon
Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir les informations sur les activités du club.

   
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail
Veuillez entrer un code postal valide.
Veuillez entrer un numéro de téléphone valide.
Veuillez corriger ce champ pour continuer.
Veuillez indiquer le nom et le prénom.